Joseph FRÜAUFF

Joseph FRÜAUFF (1582 Offendorf – 1650 Duttlenheim)
Extraits du registre de la paroisse protestante de Krautwiller : (A.B.R.: 5Mi248/1)

Joseph FRÜAUFF (1582 Offendorf – 1650 Duttlenheim), fut pasteur à Krautwiller, baillage de Brumath, entre le 03/09/1622 et 04/1638, il écrivit en introduction dans le registre de la paroisse :

Den 3 Octobris 1622 bin ich Josephus Früeauff zur Pfarr Krautweÿler recepirt und auffgenommen worden: Gott geb sein gnad da? Ich viel nutzen Schaffe möge. Amen

Regeme Domine secundum verbum tuum. – Dirige-moi Seigneur selon ta parole.

Herr thue meine Lippen auff da? mein Mund deinen Ruhm verkündige.Seigneur ouvre mes lèvres afin que ma bouche annonce ta renommée. (Psaume 51 v. 17)

Ich wache früeauff das ich rede von deinem Wort.Je me réveille, tôt le matin (früeauff), afin que je proclame ta parole.

Le pasteur Früeauff utilise le psaume 119 v. 148 pour introduire un jeux de mots sur son nom de famille « Früeauff » dans le psaume.

Je devance les veilles et j’ouvre les yeux, pour méditer ta parole. Psaume 119 v. 148.

Il rédigea dans les décès de la paroisse, les faits suivants:

– 1636 Item zu End des Jahrs im Monat November, sind die zwei Weiber, Margareta weÿland Clau? Götzen und Margareta weÿland Martin Osters hinderla?ene Witibe, zu Weÿler sampt Ihren Kinder elendiglich au? hunger und frost und erbarmlich gestorben, doch solle des Clau? Götzen Töchterlein Margret noch im leben sein: so sich anjetzo bei Jacob Götz sich aufhält.

– 1637 Im Januario und zue Eingang dieses 1637 Jahrs, ist Agatha weÿland Jacob Götzen hinterlassene Witwe mit den zwo jüngsten Töchtern und Kindern, Anna und Otilia, zu Weÿler hungers gestorben, Marcel Götz zu Weÿler (Krautwiller), jehling gestorben aus Hunger und Kummer.

– 1638 Im Aprilen dom. Jubilate hat sich zu Brumath proclamiren und copulieren lassen, Sponsus: Thiebold Götz – vidimus – Bürger zu Krautweÿler, Sponsa: Catharina, weÿland Mathiasen Rebmann, gewe?enen Schultzen zu Weÿler hinderla?en Witwe.

Traduction : 1638, au mois d’avril, dimanche Jubilate, furent mariés à Brumath :
Thiébaud Goetz, bourgeois à Krautwiller, et Catherine, veuve de Mathias Rebmann, décédé, qui fut écoutête à Krautwiller.

Joseph FRÜAUFF naquit vers le 18 mars 1582 à Offendorf (Bas-Rhin), fils du pasteur Johann FRÜAUFF (Bopfingen 07/04/1621 à Offendorf), et de Ursula (n. n.). Il fut ordiné le 06/07/1609 comme pasteur à Pöggstall, en Basse-Autriche.

Pöggstall est un village de 2532 habitants, en 2001; un château fort ou « Wasserburg » du 13ème siècle s’y trouve.
La population de cette province autrichienne fut convertie au protestantisme à 90% à la fin du 16ème siècle, suite à la contre Réforme qui débuta en 1580, elle fut à nouveau reconvertie au catholicisme progressivement.
C’est sous le règne de l’Empereur Ferdinand II (1619-1637), que Joseph Früeauff fut obligé de s’exiler avec son épouse Suzanna Christina. Ils trouvèrent refuge au Comté de Hanau, en Alsace. Joseph Früeauff fut installé comme pasteur à Krautwiller au mois d’octobre 1622.
Joseph FRÜAUFF épousa en 1610, en première noce, Suzanna Christina WIELAND (* v. 1589), fille du vénérable et bien lettré, Monsieur le Magister Johann Wilhelmi WIELAND, pasteur à Leiben et Ebersdorf, Basse-Autriche, et de son épouse Christina.
Réfugié en 1633 derrière les murs de Strasbourg avec son épouse, comme de nombreux paroissiens de Krautwiller à cause de la guerre qui sévit dans le pays, Suzanna Christina devint malade le 23 septembre. Elle décéda le 13 octobre 1633, âgée de 44 ans environ; elle fut conduite au cimetière des Bonnes Gens à Strasbourg où elle fut enterrée.
Ist auch in diesem verderblichen Kriegswesen zu Stra?burg kranck worden, den 23 September und den 13 October gleich nach 11 Uhr und in Christo seliglich verschieden und den 13 zum Guttleütt conducirt worden.

Joseph FRÜAUFF, veuf, se remaria le 27/01/1635 à Strasbourg avec la veuve, Alathea TRUTZEL.
En 1638, Krautwiller fut pour ainsi dire presque déserté par ses habitants, qui s’étaient réfugiés derrière les murs de Strasbourg, et à Schiltigheim.
Le Pasteur Joseph FRÜAUFF fut obligé de quitter le village, n’y trouvant plus de subsistances.
En 1641, il devint pasteur à Duttlenheim, (Bas-Rhin) où il décéda en 1650.
Le village de Duttlenheim appartint en fief au chevalier d’empire von Landsberg, et fut protestant entre 1553 à 1686.

Extraits du registre des comptes de l’église du baillage de Brumath, rédigés par le receveur de l’église et du baillage, Johann Philipp Orth († 2/10/1636 à Strasbourg) :

Traitement du pasteur Joseph FRÜAUFF en 1636 (1)
– 25 Pfund (livres) – Herr Joseph FRÜAUFF Pfarrer zu Krautweÿler zur Besoldung. (Egalement en 1623 et 1634)
– Ime auch für ein halb Fuder Wein, den Ohmen. Un demi foudre de vin, l’aime (Ohmen) pour 16 ? = 11 Pfund 17 ?
– 30 Fiertel Korn (30 quartauts en grains ~ 3480 litres) Herr Joseph FRÜAUFF Pfarrer zu Krautweÿler zur Jahres Besoldung. (Quantité identique en 1623 et 1634)

Johann Philipp Orth († 2/10/1636 à Strasbourg), fut receveur du baillage et de l’église en 1623, il décéda à Strasbourg.

– 1623 M. Salomon Cober dem abgezogenen und M. Adam Bleichmann, volgenden undt ietzigen Schulmeister zu Brumath zur Besoldung. 15/06/1626 Pentecôte – Noël, Adam Bleichmann loci Diaconus: 15 Pfund 15 ?.
– Ihnen beeden auch umb ein halb Fuder Wein 18 Pfund.
– M. Salomon Cober, dem abgezogenen, undt Adam Bleichmann ietzigen Schulmeister zur Brumath zur Besoldung, lauth cuittung: Fiertel Korn

– 1634 Ausgaab Dienstbesoldung:
– Herrn Joseph Früeauff Pfarrer zu Krautweiler zur Besoldung laut Cuittung: 25 Pfund.
– Ihme auch für ein halbfuder Wein, den Ohmen zu 16 Schilling = 11 Pfund 17 ?.

– 1634 Ausgaab in Korn:
– Herren Joseph Füeauff, Pfarrer zu Krautweÿler für sein Jahrs Besoldung, laut Cuittung 30 Fiertel.
– Item Herren M. Heinrich Westerfeld undt M. Schönwald Schulmeister zu Brumath, für ein halbes Jahr 7 Fiertel 5 = 15 Fiertel
– Item Mir dem Schaffner zur Besolung: 12 Fiertel.
-Item dem Sÿgristen zu St Niclaus zu Brumath zur Besoldung: 2 Fiertel.
-Item dem Sÿgristen zu Krautweÿler zur Besoldung: 1 Fiertel.

Sources : A.B.R.: (2G66B/37 + 48 + 50) Kirchen Schaffner Rechnungen, anno 1623, 1634, 1636.
Brumath, le 07.04.2008
Strohl Georges